biographie

Guitariste et compositeur né en 1982 à Rio de Janeiro, Caio Marcio Santos se forme auprès de grands maîtres tels que Hélio Delmiro et Lula Galvão. Il se présente pour la première fois à l´âge de 15 ans au club de Choro de Brasilia, au côtés de son père, le clarinettiste Paulo Sergio Santos.

Virtuose, il surprend par sa technique, la sensibilité de son interprétation, sa sobrieté et son intimité avec l´instrument, à tel point que le célèbre guitariste Guingua lui dédie à l´époque le morceau Caiu do céu (Tombé du ciel). Il est considéré comme une des révélations de la nouvelle génération de la guitare brésilienne, issue d´un mouvement musical qui naît dans les années 2000 au bar Semente à Rio (et compte des artistes comme Yamandu Costa, Zé Paulo Becker, Gabriel Improta, Daniel Santiago....)

Caio poursuit une riche carrière ne cessant d´explorer le dialogue entre l´ancien et le nouveau, allant de l´approche virtuose du choro, aux improvisations de jazz appliquées à la Bossa Nova et au MPB, cela au travers de sa performance, ses arrangements et ses compositions.

 Il partage la scène avec de grands noms nationaux et internationaux  tels que Maria Betânia, Elza Soares, Jacques et Paula Morelembaum, Lenine, Hamilton de Holanda, Daniel Jobim, Chico César, Fátima Guedes, Carlos Lyra, Roberta Sá, Zélia Duncan, Joyce Moreno, Quinteto Villa-Lobos, Lula Galvão,  Alessandro Penezzi, Chico Pinheiro, Paulo Braga, Tiago Espírito Santo, Guinga, Rogério Caetano, Daniel Santiago,  Bebê Kramer entre autres..

Il dispose également d´une solide formation universitaire avec deux licences en guitare classique et en composition érudite au Conservatório Brasileiro de Música (CBM-CEU) . En 2015 il remporte le prix Furnarte de composition classique pour la pièce Variações livres para quinteto de sopros (Variation libre pour quintete de vents)  présentée à la Biennale de Musique Contemporaine. En 2017 il décroche son master à l’université fédérale de Rio (Improvisação Jazzística: o uso de scripts como ferramenta de estudo – Improvisation Jazziztique : l´usage de scripts comme outils d´étude.)

Au delà des 40 villes brésiliennes où il a joué, Caio se produit à l´étranger en Espagne (Jazz Aldia, São Sebastian), en Hollande (Choro Fest Festival, Rotterdam), en France (Festival de guitares de Montauroux), aux États-Unis (Norman Oklahoma, Kennedy Center), au Portugal, en Italie, au Canada (Montréal, Upstairs), à Haiti, au Paraguay et Colombie

Il fonde également le groupe Rio Jazz 4 avec le percussionniste Cassius Theperson, le contrebassiste danois Morten Ankarfeldt et la saxophoniste danoise Christina Von Bullow. Ils enregistrent 3 CDs (Rio em Vermelho e Azul, Rio Jazz 4 et Tonalidades)  et effectuent 6 tournées au Danemark (dans plus de 20 villes).

Enfin, Caio compose également pour le cinéma. En 2018,  il réalise  la bande sonore du long -métrage Antes que eu me Esqueça (Before I forget) du directeur Tiago Arakilian (5 prix internationaux et représentés dans plus de trente festivals).

Discographie :

 

Gargalhada (Paulo Sergio Santos Trio) – 2002 – Kuarup gravadora

Tira Poeira – 2003 – Biscoito Fino gravadora

Radamés em companhia – 2007- Biscoito Fino gravadora

Feijoada completa (Tira Poeira) – 2008 – Biscoito Fino gravadora

Rio em Vermelho e Azul – 2013 – Calibrated Music

Rio Jazz 4 – 2015 – Calibrated Music

Tonalidades – 2018

Pelas Esquinas - 2019